ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
tourisme solidaire au cameroun avec africatour  
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

ascension du mont cameroun

"africatour" organise des randonnées sur le mont cameroun . 
Depuis Douala, prendre la direction de l'ouest par la N5, par Bonabéri, puis la direction de Limbe au carrefour N3/N5. A 18 km de Limbe, prendre à droite la direction de Buea. (carte).  
 
Buea : ville étape (environ 17000 hab), point de départ pour toutes les randonnées vers le mont Cameroun. 
 
L'agglomération autour de Buea compte 85 petits villages pour une population d'environ 100.000 hab dont l'ethnie dominante est les Bakweris. Ceux ci vivent en harmonie autour de la montagne Fako depuis près de 4000 ans. 
 
La particularité de ce peuple, est de pratiquer l'autogestion, en effet il n'existe pas de mot pour désigner le chef dans le dialecte Bakweri. La coutume veut que ce soit l'ainé de la famille qui prenne les décisions et qui tranche dans le cas de conflit. 
 
Aujourd'hui, la ville est un rassemblement de plusieurs cultures du Cameroun (Bamilekes, Doualas, Bametta, Banso, Bassa, Ewondos) qui cohabitent avec les Bakweris, mais également avec beaucoup de Nigerians qui sont venus s'installer. 
 
Les Allemands ont tout d'abord occupés toute la région (1884-1915), avant d'être chassés par les Anglais (1915-1920), qui firent de Buea la capitale du Cameroun Britannique. 
 
Tole : Si vous arrivez à Buea par le village de Tole, vous traverserez de grandes plantations de thés. Le sol volcanique de la région le rend approprié pour cultiver une grande variété de récoltes (tomates, maïs, plantains, bananes, thé, tubercules comme des ignames de chine, pommes de terre, cocoayams..). l'économie de Buea dépend en grande partie de cette richesse du sol, car la plus part des produits sont exportés vers les villes de Douala et autres grands marchés de la région. 
 
Mont Cameroun : La première chose que vous voyez lorsque vous arrivez par avion, avant d' atterrir à Douala, c'est ce massif volcanique couronné par le pic Fako culminant à 4095m.  
 
Nous connaissons l'existence de cette montagne à partir d'un texte écrit par un général carthaginois (Hannon, en -450 av.JC). Ce dernier parlait "d'une terre odoriférante et embrasée, d'où sortaient les torrents de feu qui se précipitaient dans la mer...c'était une haute montagne nommée "Char des Dieux". 
 
Nous ne connaissons pas d'autres références historiques, à part celles relatant les nombreuses éruptions volcaniques (voir bibliographie sur le sujet). La dernière datant de 2000 avec la grande coulée sur le flanc ouest, à 5 heures de marche de Buea. 
 
L'ascension du mont Cameroun : Cette ascension, comme toute randonnée en montagne, nécessite une bonne préparation physique, morale et matérielle. En effet, vous aurez à faire face à une différence de température extrême, entre le point de départ au Mountain Blue (environ 850m d'altitude, avec une chaleur tempérée), la traversée de la forêt tropicale, avec une pluviométrie de l'ordre de 15000 mm/an !!, et le sommet, où la température est proche de 0° avec des vents forts et un brouillard très dense. 
 
Tout d'abord, présentation de l'équipe (guide et porteur), une obligation locale et un réel plaisir par la suite. le coût moyen pour la randonnée, guide, porteur, couchage, taxe pour 2 personnes, comptez environ 100 Euros). Prévoir de vous restaurer sur place avant de partir. 
 
Dès le départ, vous comprenez que la présence du guide est indispensable, car il n'y a pratiquement aucune indication. La pente jusque vers 1200m, est presque agréable. Vous traversez une zone de culture et d'habitations. 
 
Puis, entre 1200m et 1800m, montée dans la forêt tropicale, avec une pente qui s'est accentuée. Quelques cultures (ignames, maïs) parsemées dans de rares clairières. La forêt abrite de nombreuses espèces animales (oiseaux) et végétales (fougères géantes). Il pleut 365 jours par an, et le guide nous confectionne un parapluie avec des feuilles géantes. C'est un moment très fort de solidarité.  
 
type de végétation tropicale  
 
Vous atteignez le premier refuge, à 1830m, en 2h, mais ce n'est pas pour vous (si vous avez décidez de faire l'ascension en deux journées). 
 
 
De 2000m à 2800m, vous traversez une zones de falaises, et la pente du volcan est supérieure à 50. La forêt est loin derrière. 
 
 
Enfin, après 1700m de dénivelé, vous arrivez au second refuge (2780m) en 4h30 environ.  
 
L'endroit est rudimentaire, baraque en toles, un bâti en bois, pas d'eau, pas d'electricité bien sûr et des souris qui n'attendent que les touristes.  
 
Petit conseil, ramassez des herbes pour vous faire un matelas. 
 
Le départ, pour le dernier tronçon, est en général fixé assez tôt. La pente est importante (10 à 15°), et la prairie disparaît peu à peu pour faire place, vers 3800m ,à une végétation de mousse et de lichens. Le spectacle est désolé et lunaire, car vous grimpez de véritables marches taillées dans les scories. 
 
 
Il existe quelques tunnels de lave, habité par les chauve-souris et les esprits de la montagne ... 
 
Vous passez le troisième refuge (à 3950m) en 3h environ avant d'atteindre le sommet (4095m) près d'une heure après, car cette dernière partie est éprouvante, les scories étant fines, vous aurez l'impression de redescendre à chaque pas..  
 
Ne soyez pas découragé car le sommet est formé de plusieurs collines, toutes aussi semblables. 
 
Ne pas s'attendre à voir un spectacle magnifique, car il bruine pratiquement 360j sur 365, et il fait froid (prévoir une paire de gants chauds). 
 
Ne pas oubliez de vous inscrire dans le petit cahier prévu à cet effet dans une boîte métallique, au pied du pylône. 
 
C'est une magnifique aventure, pas de difficulté majeure, mais surtout de l'endurance car les conditions climatiques sont extrêmes...  
 
Vous n'avez plus qu'à prendre le chemin du retour pour une longue, très longue descente jusquà l'hotel (3000m de dénivelé , compter 4h). 
 
 
Un des points touristiques de Buea, en dehors de l'ascension, ce sont les nombreux marchés en plein air, celui de Muea, le plus structuré, et ceux de Buea et Soppo. 
 
quelques distances vers les villes principales autour de Buea : 
 
Mamfe - Buea : 256Km en direction de la frontière du Nigéria ou rejoindre Bamenda 
 
Kumba - Buea : 75Km avec un marché couvert surprenant ! 
 
Mundeba - Buea : 184Km et le parc national de Korup 
 
Douala - Buea : 69Km  
 
 
 
 
 
 
 
 

 

(c) africatour - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 5.01.2011
- Déjà 3846 visites sur ce site!